producteur de chansons
producteur de chansons : les internautes participent à la production du CD



W WPRODUCTEUR : Web Producteur de chansons : les internautes participent à la production du CD.

Internet est une chance pour la musique : les citoyens peuvent enfin soutenir la création musicale du pays

Le contact

Faut-il 150 000 euros pour produire un album, comment le prétendent et le vivent les derniers mastodontes de la musique ?
OUI DANS LA FILIERE dite CLASSIQUE.

Comment Internet va révolutionner, sauver la chanson ?
Vous aimez un artiste, avec deux trois cents euros vous participez à la production du CD... et recevez des CD dont la valeur commerciale est supérieure à votre soutien.


Naturellement, production artisanale : aucun recours aux studios qui facturent 3000 euros la journée !

PREMIER ALBUM A PRODUIRE : Sentiments du XXIeme SIECLE
(textes disponibles en BAS DE PAGE)
Projet destiné aux COMPOSITEURS INTERPRETES, tous pays, féminins ou masculins
Des textes qui analysent l'Amour mais aussi d'autres sentiments...


Le premier titre retenu.

En attendant le premier album TOTALEMENT PRODUIT PAR LES INTERNAUTES, pour faire connaître le site et le concept

PREMIER ALBUM : Sentiments du XXIeme SIECLE
Des textes destinés aux COMPOSITEURS INTERPRETES féminins ou masculins

Le Règlement complet du concours

Date limite : 30 septembre 2011
(les organisateurs ont naturellement prévu le cas où les chansons ne seraient pas réalisées à la date limite, dans cette hypothèse, cette date limite serait repoussée, l'exigence d'une production dans une perspective professionnelle prime)
Principe du concours :

1) Prenez CONTACT avec l’auteur responsable de la production
2) Choisissez parmi les titres
3) Envoyez votre CD avec une autorisation de production au responsable de la production
4) Vous recevrez (un à deux mois) un e-mail vous informant si votre proposition est retenue pour l’album.
5) L'ensemble des formalités classiques (dépôt sacem) devront être effectuées avant production (le compositeur touchera ainsi les droits SDRM)
6) Après réalisation de l’album, CHAQUE INTERPRETE RETENU recevra 15 CD GRATUIT (voir sur autorisation de production pour les prochains pressages)



Versant 1 Quelques chansons d'Amour :


Sa Mélancolie


Dans sa mélancolie
Je lisais un secret
C'est bien sûr indiscret
De fouiner le passé

Mais sa mélancolie
Ne lui est pas passée
Poussé à se confier
Un soir s'est justifié

Il rêve du rivage
où il l'a rencontrée
Il rêve son visage
Le dessine d'un trait

Dans sa mélancolie
Je lisais un secret
Poussé à se confier
Un soir s'est justifié

Enlacés coeur à coeur
Ils riaient des heures
Refaisaient l'univers
Deux été plus d'hivers

Un jour elle l'a viré
Elle lui a préféré
Un barbu même pas beau
Qui se prend pour Rimbaud

Dans sa mélancolie
Je lisais un secret
Il dit ça va passer
Dit ne sois pas blessée

Comme si encore un jour
Je pouvais accepter
De toujours moins compter
Que ce très grand Amour...

Corinne 2007

T’as connu la passion
T’as connu la raison
T’as connu l’ennui
T’as connu la mélancolie
T’as toujours eu envie
De l’harmonie
Tu sais que c’est Lui

Tu ressens l’essence
Mais des apparences
Attisent ta méfiance
Vous changez de vie
Presque de pays
Les racines du passé
Pourraient tout gâcher


Passé par la passion
Il s’est fait une raison
De ses nuits d’ennui
Modèle de douces mélodies
Fuit l’hypocrisie
Il sait qu’sa vie
Attend l’harmonie

Tu ressens l’essence
Mais des apparences
Attisent ta méfiance
Vous changez de vie
Presque de pays
Les racines du passé
Pourraient tout gâcher


Quand tu l’as rencontré
Tu te sentais piégée
Il se négligeait
Mais ça n’était que du passé
Vite le transformer
Qu’enfin la vie
Soit en Harmonie

Tu ressens l’essence
Mais des apparences
Attisent ta méfiance
Vous changez de vie
Presque de pays
Les racines du passé
Pourraient tout gâcher


Les racines du passé
Pourraient tout gâcher


Qu'une fois

On parle de l'Amour
Qui ne serait plus
Qu'une vulgaire chasse à courre
Un jeu pratiqué nu
On joue à l'amour

On dit grand amour
Quand on a trop bu
Ou qu'on reste plus d'huit jours
En étant convaincu
Que c'est pour toujours


Mais les rues sont pleines
De gens qui comme moi
N'ont dit qu'une fois
"Tu sais je t'aime "


On paye pour l'amour
Comme on paye partout
Faut attendre son tour
y'a d'quoi être jaloux
Des plus grands vautours

C'est qu'un mot " Amour "
Qui a survécu
Parfois de bon secours
Quand on est à l'affût
Pour gagner l'concours


Mais les rues sont pleines
De gens qui comme moi
N'ont dit qu'une fois
"Tu sais je t'aime "



Mais les rues sont pleines
De gens qui comme moi
N'ont dit qu'une fois
"Tu sais je t'aime "


Gwenaelle
Je n'sais rien d'elle
Et pourtant je sais l'essentiel
Est-ce ce qu'on appelle
Entrevoir l'absolu
Savoir avant d'avoir vu

Dans mes rêves
Je l'appelle Gwenaëlle
C'est c'qui s'impose
Avec belle
Rebelle
Intellectuelle


Coup de foudre
On va sur'ment me répondre
Dîtes même passion
Aimer par dévotion
Faisant rire dans les salons

Dans mes rêves
Je l'appelle Gwenaëlle
C'est c'qui s'impose
Avec belle
Rebelle
Intellectuelle


Intégrité
Douceur bonté sérénité
Tant de qualités
Qui feront sa beauté
Comme détail sur l'éventail

Dans mes rêves
Je l'appelle Gwenaëlle
C'est c'qui s'impose
Avec belle
Rebelle
Intellectuelle


Je n'sais rien d'elle
Et pourtant je sais l'essentiel
Est-ce ce qu'on appelle
Entrevoir l'absolu
Savoir avant d'avoir vu

Dans mes rêves
Je l'appelle Gwenaëlle
C'est c'qui s'impose
Avec belle
Rebelle
Intellectuelle



OU VIVENT-ELLES ?

Toujours elles sont au volant d’une voiture
Ou à la fenêtre d’un train
Toujours elles vont à toute allure
Vers un autre destin
Pas moyen d’obtenir trois mots
Une adresse un numéro

Où vont-elles
Où vivent-elles
Les ombres qui nous émerveillent
Connaissez-vous une allée
Où elles se laissent aborder
Un site internet
Photo – boîte aux lettres


J’essaye les magasins
J’achète des légumes au marché
Je vais passer l’été à Balbec
L’hivers aux Pyrénées
Pas une fois je ne les revois
Y’a d’quoi perdre la foi

Où vont-elles
Où vivent-elles
Les ombres qui nous émerveillent
Connaissez-vous une allée
Où elles se laissent aborder
Un site internet
Photo – boîte aux lettres


Toujours elles sont au volant d’une voiture
Ou à la fenêtre d’un train
Toujours elles vont à toute allure
Vers un autre destin
Pas moyen d’obtenir trois mots
Une adresse un numéro

Où vont-elles
Où vivent-elles
Les ombres qui nous émerveillent
Connaissez-vous une allée
Où elles se laissent aborder
Un site internet
Photo – boîte aux lettres


HISTOIRES D'HYPERS

La première fois
Discrètement
On se regarde
La deuxième fois
Tout naturell’ment
Comme par mégarde
On se fait un p’tit bonjour
Tout en pensant
En pensant tell’ment fort
Au point qu’ça s’voit
Viv’ment la troisième fois
Pourvu qu’y’ait une prochaine fois
Et alors là
Et alors là...

les hypers les supers
Parfois ça sert
Croyez pas qu’ce soit pour le foie gras
Si certains jours j’y vais trois fois


La troisième fois
Du bout d’l’allée
On s’aperçoit
Crampes d’estomacs
Boum dans les idées
Restez calmes mes doigts
Sûr’ment qu’j’y aies trop pensé
En avançant
De plus en plus lent’ment
Au point qu’ça s’voit
La phrase drôle préparée
Pas d’bol elle s’est évaporée
Bientôt faudra
Bientôt faudra...

les hypers les supers
Parfois ça sert
Croyez pas qu’ce soit pour le foie gras
Si certains jours j’y vais trois fois


La troisième fois
Faut se lancer
On s’dit bonjour
La troisième fois
J’dis sans bégayer
« eh comment ça va ? »
C’est c’que j’ai trouvé de mieux
Tout en pensant
J’l’invite au restaurant
Ou bien j’attends
Le rayon chocolat
Facile de s’croiser deux fois
Et alors là
Et alors là...

les hypers les supers
Parfois ça sert
Croyez pas qu’ce soit pour le foie gras
Si certains jours j’y vais trois fois


La troisième fois
D’vant l’chocolat
J’respire bien fort
La troisième fois
J’lui dis « donc faut croire »
« que le dieu hasard »
« veut pas qu’on se quitte ce soir »
Tout en pensant
ça se joue maintenant
Si elle sourit
On fusionne les caddies
J’vous dis que ça
J’vous dis que ça...

les hypers les supers
Parfois ça sert
Croyez pas qu’ce soit pour le foie gras
Si certains jours j’y vais trois fois




T'étais tout

T'étais tout j'étais jaloux
Cafards à tes retards

J'étais jaloux comme un fou
Surveillant tes regards

T'étais tout et t'es plus rien
Comme une flamme qui s'éteint
T'étais tout et t'es plus rien

Je voulais sentir tes mains
Jamais loin de mes reins

Ça s'arrête un beau matin
Pourquoi on sait pas bien

T'étais tout et t'es plus rien
Comme une flamme qui s'éteint
T'étais tout et t'es plus rien

Ils se brisent tous les liens
Plus envie de câlins

Plus envie de ce chemin
Sans les saveurs soudain

T'étais tout et t'es plus rien
Comme une flamme qui s'éteint
T'étais tout et t'es plus rien

T'es déjà plus qu'un souvenir
T'étais tout l'avenir

Si tu veux sans cri finir
Adieu on va se dire

T'étais tout et t'es plus rien
Comme une flamme qui s'éteint
T'étais tout et t'es plus rien

Après les jours câlins


Elle dit qu’elle / y a cru
Mais qu’elle / a vu
C’qui ça devient
Après les jours câlins

Elle croit plus / en rien
Elle va / pas bien
Elle a parfois
Des regards tell’ment froids

Elle dit qu’elle / y a cru
Mais qu’elle / a vu
C’qui ça devient
Après les jours câlins

Elle m’a dit / c’est NON
M’a dit / pardon
Une autr’ blessure
Me tuerait à coup sûr

Elle dit qu’elle / y a cru
Mais qu’elle / a vu
C’qui ça devient
Après les jours câlins

Elle dit qu’elle / y a cru
Mais qu’elle / a vu
C’qui ça devient
Après les jours câlins

Si seulement sexuellement

Si seulement sexuellement
C'était moins souvent
Faire semblant
J's'rai moins souvent
Comme tu dis... distant

Quand ils ont tous foutu le camps
Les jours enivrants
Envoûtants
Chacun attend
Et l'on perd... son temps

Quand y'en a plus de sentiments
Et qu'sexuellement
C'est néant
Pour les enfants
On reste trop... longtemps

Si seulement sexuellement
C'était moins souvent
Faire semblant
J's'rai moins souvent
Comme tu dis... distant


L'Amour 3eme millénaire


L'Amour 3eme millénaire
On a du mal à l'faire
L'esprit apaisé
Lumière allumée


Est-ce que la belle
Rebelle
Intellectuelle
Est vraiment intègre ?

L'Amour 3eme millénaire
On a du mal à l'faire
L'esprit apaisé
Lumière allumée

Quand elle me dit
Ma vie
Est un paradis
Dois-je voir son r'gard qui fuit ?

L'Amour 3eme millénaire
On a du mal à l'faire
L'esprit apaisé
Lumière allumée


Quand on s'dit oui
On vit
Sans préservatif
Est-ce abandon fautif ?

L'Amour 3eme millénaire
On a du mal à l'faire
L'esprit apaisé
Lumière allumée




Aimer et être aimé


Vivre pour aimer
Et être aimé
Mais qui, n'en a pas rêvé
Mais qui, ne s'est pas levé
Avec dans le coeur
Cette envie du bonheur

Vivre pour aimer
Et être aimé
Comme quand Le Rêve
Devient réalité
Le rêve devenu réalité


Vivre pour aimer
Et être aimé
On m'dit c'est naïveté
Regarde, la réalité
Tu verras qu'l'horreur
Nous lâche que quelques heures

Vivre pour aimer
Et être aimé
Comme quand Le Rêve
Devient réalité
Le rêve devenu réalité


Vivre pour aimer
Et être aimé
On m'dit, faut qu't'ouvres les yeux
Il faut, un métier sérieux
Et ça laisse pas l’ temps
D'vivre comme dans un roman

Vivre pour aimer
Et être aimé
Comme quand Le Rêve
Devient réalité
Le rêve devenu réalité



Un Enfant de Toi

A quatorze ans j'en rêvais
De l'homme idéal
Et je t'ai trouvé
Mon bonheur intégral
Mais je n'ai plus envie
De cette félicité
De notre intimité
Non, je n'ai plus envie
Que l'on vive à deux
Un enfant de Toi je veux

Je veux un enfant de Toi
Il aura tes doigts
Et aura ma voix
Ou bien le contraire
Dame nature laissons faire
Il aura de toi et de moi
Il sera notre fusion
Il sera notre raison
Et l'on sera trois
Je veux un enfant de Toi

Sur mon ventre chaque matin
Tu poseras tes mains
Tu l'embrasseras
L'endroit du miracle
Miracle de la vie
Un jour il bougera
De joie on pleurera
Un jour il sortira
Oui l'on sera trois
Je veux un enfant de toi



Je veux un enfant de Toi
Tout ce que l'on sait
On lui apprendra
Et on lui montrera
La mer la montagne
Surtout la campagne
Alors tu choisiras
Où à trois l'on vivra
En Toi j'ai la foi
Je veux un enfant de Toi

Smile

T'embarque pas trop tôt
Avec une fille comme moi
Ne t'enflamme pas trop haut
Après quelques émois

N'assimile pas smile
A une parole d'évangile


Pour l'Amour faut être sûr
J'ai trop de blessures
C'est pas encore le jour
Où je peux dire toujours

N'assimile pas smile
A une parole d'évangile


Si au fond de ton coeur
Brûle la bougie d'une heure
Tu peux reprendre ta route
Me laisser avec mes gouttes

N'assimile pas smile
A une parole d'évangile


Je ne peux pas t'en parler
Ni te le dissimuler
Je peux simplement sourire
Sans promettre d'avenir

N'assimile pas smile
A une parole d'évangile


Lit Sentiment

Au lit sans sentiment
J'ai longtemps proclamé
Préférer réclamer
Le vrai licenciement


C'était clair dès l'coup d'foudre
On s'aime comme des fous
Mais l'premier qui s'ennuie
N'attend pas la fin d'la nuit

Quand j'appliquais l'programme
Certains étaient choqués
Moi aussi j'ai craqué
C'n'était pas un drame

Au lit sans sentiment
J'ai longtemps proclamé
Préférer réclamer
Le vrai licenciement


Mais quand l'beau Toulousain
Lumière du soir éteinte
Retint son étreinte
J'ai changé de refrain

Le lit sans sentiment
Ou l'vrai licenciement
C'est le dilemme utopie
Où tout est blanc ou gris

Le lit sans sentiment
Ou le vrai licenciement
On a tous nos noblesses
Et nos p'tites faiblesses




L'Amour Parfait

Phrase d'introduction :

L'Amour qu'on rêve, et c'qu'on vit
(cela) Nous donne envie, d'Amour parfait

J'rêvais d'Amour parfait
Quand je l'ai rencontré
L'Amour on l'a pas fait
Dans le premier Motel

On a parlé d'Amour
Parfait qui serait fait
Après des jours soleil
Des soirées aux chandelles

Le lendemain pas tôt
On s'est revu au thé
On a bien papoté
Pas pour concubinage

J'rêvais d'Amour parfait
Quand je l'ai rencontré
L'Amour on l'a pas fait
Dès qu'on fut enfin nu

Et puis on s'est quitté
Sans calamités
Un banal désaccord
Naufrage du langage

On se croise encore
On parle d'Amour Parfait
Et c'est notre secret
L'Amour qu'on n'a pas fait


J'rêvais d'Amour parfait
Quand je l'ai rencontré
L'Amour on l'a pas fait
J'en suis parfois frustrée

Je rêve d'Amour parfait
D'Amour qui sera fait
Je rêve d'Amour parfait
Et oui, Parfai... tement

Ah ! cet Amour parfait
Est-ce celui que l'on fait
Ou celui qu'on attend
Quand on a dix-sept ans

Sous les Draps

Quand tu seras sous les draps
Que tu l'étreindras
Si tu penses à moi
Dis-toi qu'c'est pas là
Ton avenir

Quand tu seras sous ses draps
Que tu souffriras
De savoir que toi et moi
C'était mieux que ça
T'as qu'à... dormir !

Quand tu la regarderas
Et te demanderas
Ce que tu fais là
T'auras que le choix
Tricher / Partir

Et quand tu me reviendras
Que t'ouvriras tes bras
J'te demanderai pourquoi
Ce que t'attends de moi
Est-ce l'avenir ?

Quand tu seras sous nos draps
Ce sera comme autrefois
Ou ça durera pas
Et c'est moi cette fois
Non... Ça ira !


C'est la Vie

Il disait
Je t'aime
Pour la vie
Je répondais
Moi aussi
Moi aussi

On dit tous
Je t'aime
On ajoute
Bien souvent
Pour la vie
C'est ainsi

Quand j'ai dit
C'est fini
C'était bien
Mais demain
Je serai
Très très loin

Il a crié
T'as pas le droit
T'avais promis
Nous on s'aime
Pour la vie
Toute la vie

Qu'auriez-vous fait
Que faites-vous
Dans ces cas-là ?
Moi j'ai souri
C'est la vie
C'est la vie

On s'aime bien
On s'aime moins
On s'habitue
On s'aime plus
C'est la vie
C'est la vie

Il prit son fusil
Et il tira
Quand il crut m'avoir refroidie
Il se retourna
Le canon dans la bouche
Il a fait mouche

Moralité
Méfiez-vous
Des hommes
Qui aiment les armes

Complémentarité

Je riais de l'histoire
Racontée au dortoir
Ce coup d'épée qui nous sépare
D'un côté l'homme, très loin la femme
Et faut se retrouver
Pour vivre la vie rêvée

Mais depuis cet été
Que je t'ai rencontré
J'ai compris ce que signifie
Ce mot que d'aucuns glorifient
Complémentarité
La complémentarité

Tu es ma moitié
Zeus nous avait séparé
On s'est retrouvé
C'est la vie rêvée


Certains rient au dortoir
Quand je raconte l'histoire
Du coup d'épée qui nous sépare
D'un côté l'homme, très loin la femme
Et faut se retrouver
Pour vivre la vie rêvée

Car depuis cet été
Que je t'ai rencontré
J'ai compris ce qu'il signifie
Ce grand mot que l'on glorifie
Complémentarité
La complémentarité

Tu es ma moitié
Zeus nous avait séparé
On s'est retrouvé
C'est la vie rêvée


Pas Su l'Aborder

Je n'ai pas su l'aborder
Aux slows je le regardais
Au bar il buvait une bière
Avait le sourire visionnaire

Je n'ai pas su l'aborder
Pas laissé parler mon coeur
Je tremblais, j'ai balbutié
S'il te plaît, aurais-tu l'heure ?

Toute la semaine j'me suis jurée
Samedi oui j'oserai
Je ne l'ai jamais revu
Le plus beau des chevelus

Je n'ai pas su l'aborder
C'était y'a bien des années
Je croyais avoir le temps
Comme on a le temps à seize ans

Je n'ai pas su l'aborder
Même dans la joie, dans des bras
C'est impossible d'oublier
Que je n'ai pas su l'aborder

Adieu

Adieu
Rien que le mot, adieu
Qu'il est affreux


Adieu
Il n'y a rien d'autre
A ajouter

Tout est
Comme on dit, ajourné
A oublier

Tout est
Du passé, de l'essai
A effacer

Adieu
Rien que le mot, adieu
Qu'il est affreux


A deux
Nous ne serons pas vieux
C'est peut-être mieux

Nos yeux
N'étaient plus amoureux
Même plus joyeux

C'est vrai
Nous n'étions plus heureux
Ainsi c'est mieux

Adieu
Rien que le mot, adieu
Qu'il est affreux


Vaut mieux
Quitter les lieux, les lieux
Des jours radieux
Mon vieux
Reprends ce que tu veux
Ou fais un feu

Adieu
Ne soyons pas odieux
Ni monstrueux

Adieu
Va et fais de ton mieux
Et sois heureux

Adieu
Je ferai de mon mieux
Adieu... mon vieux !


Te Revoir

J'ai eu envie de te revoir
Des tas de fois, pas que des soirs
Je n'osais pas, le premier pas


Et samedi dans cette gare
C'est par hasard que nos regards
Se sont reconnus, se sont mis à nu

Et samedi dans cette gare
Nous avions chacun notre histoire
Un grand bonheur, entre les douleurs

J'ai eu envie de te revoir
Des tas de fois, pas que des soirs
Je n'osais pas, le premier pas


Quand en retard arriva le train
On s'est présenté les gamins
On s'est dit ils ont le même teint

Je me suis dit, est-il trop tard
Il était temps, de se dire bonsoir
Va-t'on compter sur le hasard ?

J'ai eu envie de te revoir
Des tas de fois, pas que des soirs
Je n'osais pas, le premier pas


Tes yeux luisaient des mêmes pensées
Ni toi ni moi n'avons cédé
Encore une fois on fut très fiers

Encore une fois on fut trop fiers
Mais comment l'aider le hasard ?
Attendre les vacances scolaires ?

Oui j'ai envie de le revoir [la]
Des tas de fois, pas que des soirs
Je n'ose pas, le premier pas



Sentimentale

Sentimentale
Trop d'hommes comme tu dis
Toujours pressants avant
Et après c'est du vent
Sentimentale
A ces rencontres-là
Perdu ton air jovial
Un peu de ton éclat

Sentimentale
Ne crois plus au Je t'Aime
Mais l'premier qui t'le dit
Tu crois qu'c'est pour la vie
Sentimentale
T'oublies tous les problèmes
Et te v'la aux urgences
Tu n'as pas eu de chance

Sentimentale
Trouvé ton idéal
Mais c'était chez Stendhal
Il avait l'âme loyale
Sentimentale
Oh ça te fait si mal
Ces hommes qui ne voient en toi
Qu'une étoile qu'on emballe

Sentimentale
Les hommes t'ont dégoûtée
Mais ne plus y goûter
Tu sais que c'est risqué
Oui c'est risquer
De passer à côté
De celui qui s'ra ton Graal
Un enfant de Stendhal

Sentimentale...

Des Mots d'Amour

J'en avais assez
De ces mots d'Amour
Que tout le monde
A la moindre pulsion
Va te balancer

Comme elle m'agaçait
Cette rime à toujours
Que tout le monde
Comme une rédaction
S'oblige à placer

Moi il me fallait
De vrais mots d'Amour
De ces mots d'amour
Jamais baignés de larmes
Qu'c'est tout un programme

Parfois j'en parlais
Tous ils rigolaient
C'est con tes questions !
Personne saisissait
Ça me bouleversait

Moi il me fallait
De vrais mots d'Amour
De ces mots d'amour
Jamais baignés de larmes
Qu'c'est tout un programme

Ce fut mon dilemme
Impossible de dire
Tu sais je t'aime
Je les faisais fuir
Une fille à problèmes

Et un soir d'été
Je l'ai inventé
Mon tout premier mot
D'Amour pas bateau
Un mot pas nigaud

Depuis j'assemble
Les belles syllabes
Mélange le français
L'anglais l'arabe
Chinois et Japonais

Oui moi qui voulais
De vrais mots d'Amour
J'en ai plus qu'il faut
Des mots rien qu'à moi
Des mots que pour toi




Je Te Le Dirai Un Jour -


Je t'aime, je te le dirai un jour
En attendant
Chacun sa petite vie
Avec les p'tits soucis
Tout le reste et le pain quotidien
Auxquels on pense chaque matin

Je t'aime, je te le dirai un jour
Mais vient toujours
Au moins un importun
Quand j'vais prendre ta main
Est-ce que l'Amitié serait suspectée
Dans ton quartier et dans le mien ?

Je t'aime, je te le dirai un jour
J'me le promets
Depuis combien d'années !
Est-ce mon besoin de rêver ?
De croire connaître quelqu'un
Avec qui enfin je serai bien

Je t'aime, je te le dirai un jour
Mais je suis qui
Pour toi qui toujours dis
Ma chère meilleure amie
La marraine de ton premier enfant
Pas la reine au regard innocent




Vivre Avec Toi -

Chaque lundi je fais mes valises
L'idée départ l'idéalise
Sur le parquet je m'affale
M'ouvre un paquet de céréales
C'est ma tête dans ce miroir
La porte mes valises et l'armoire
Ainsi se divisent mes regards
La porte mes valises et l'armoire

Tu m'avais prévenue
C'est difficile
De vivre avec toi


C'est lundi, je vérifie si j't'adore
Vais-je quitter ce paradis ?
Paradis que tu dis ce taudis
C'est ici que tu as grandi
Est-ce qu'les sentiments sont plus forts
Que tous tes petits caprices
Qui entre toi et moi s'immiscent
Font sur l'Amour des cicatrices

Tu m'avais prévenue
C'est difficile
De vivre avec toi


Comme chaque lundi, rangées mes valises
C'est pas aujourd'hui le départ
Dans le canapé je m'affale
Faut bien finir les céréales
C'est ma tête dans ce miroir
J'espère que tu seras pas en retard
J'ai peur de lire dans ton regard
Le regret d'ici encore me voir

Tu m'avais prévenue
C'est difficile
De vivre avec toi




Le Menteur et l'Amant -

J'ai pas des yeux dans le dos
Pas vieux jeu ni parano
Mais quand même j'y vois bien clair
Réunions Repas d'affaires
Et semaines en formation
Tout de la fornication

Pourtant je reste avec toi
Ta dame répond au p'tit doigt
Elle joue la femme d'autrefois

Ce qu'il ignore / C'est que j'ai un amant
Et son héritier / Ce n'est pas son enfant


T'es devenu roitelet
T'as le pouvoir que tu voulais
L'argent de toutes tes envies
Pas de place pour les sentiments
Tu dis les gens ont un prix
Et tu peux payer comptant

C'est le menteur à midinettes
En plus il se dit honnête
Propagande sur Internet

Ce qu'il ignore / C'est que j'ai un amant
Et son héritier / Ce n'est pas son enfant


Maintenant je peux tout dire
Avec mon amant partir
Le menteur m'a fait confiance
Ce genre de type on peut trahir
J'étais libre sur les dépenses
On peut vivre dans l'aisance

En plus il paye comme père
La pension alimentaire
Pour son héritier si cher

Ce qu'il ignore / C'est que j'ai un amant
Et son héritier / Ce n'est pas son enfant



Versant 2 - autres chansons :

paroles de chansons disponibles.